Steaks végétaux : une appellation interdite

par | 26 Juil 2022 | Etudes & Informations, Nutrition | 0 commentaires

Mis à jour du 28/07/22 : Une association a fait un recours auprès du Conseil d’État à la suite du décret publié le 30 juin, estimant que les acteurs de la filière végétale ont peu de temps pour organiser ce changement. Des arguments convaincants, puisque le Conseil d’État a décidé de mettre en référé le décret. […]

4 min de lecture

Mis à jour du 28/07/22Une association a fait un recours auprès du Conseil d’État à la suite du décret publié le 30 juin, estimant que les acteurs de la filière végétale ont peu de temps pour organiser ce changement. Des arguments convaincants, puisque le Conseil d’État a décidé de mettre en référé le décret. Le décret est donc suspendu, cependant, cette décision reste provisoire, le temps que les entreprises trouvent une solution adaptée.

Selon le décret publié le 30 juin, les substituts végétaux à la viande ne pourront plus porter la dénomination “steak”. Exigée par les professionnels de la boucherie, cette dénomination sera interdite pour toute marque utilisant des produits végétaux. Manque de transparence et risque de créer de la confusion auprès des consommateurs, ces arguments ont convaincu notre gouvernement à prendre une décision. Entre appellation « steak » et nouvelle réglementation en France, on te dit tout sur ce nouveau phénomène !

Qu’est- ce qu’une appellation « steak »?

À partir du 1er octobre, officiellement, l’appellation de steak fera référence à un steak d’origine purement animale. Appellation relevant de la terminologie spécifique de la boucherie, les steaks de soja devront alors s’appeler “galettes de soja”. 

La nouvelle réglementation des steaks végétaux

Le Parlement européen s’était penché sur cette question épineuse. Malgré la pression des professionnels de la bouche, l’Union Européenne avait décidé d’être favorable à l’appellation “steaks végétaux”. Bien que cette décision soit positive, la France quelques mois plus tôt a décidé d’interdire l’appellation “steak” pour tout produit incluant des végétaux. Certaines associations dénoncent que ce décret favorise les intérêts économiques de la filière viande au détriment de celle du végétal.

Steak végétal

Photo de LikeMeat provenant de Unsplash

Steaks végétaux : une commercialisation plus complexe

Entre steaks de soja, lardons végétaux ou encore merguez végétales… de nombreux produits alimentaires  alternatifs à la viande vendus en supermarchés vont devoir changer de nom. Bien que certaines marques aient anticipé la décision de la France, beaucoup dénoncent comme Bruxelles, la difficulté de vendre des denrées alimentaires à base de protéines végétales. Pourtant, en toute transparence, les marques mettaient clairement en avant la nature et l’origine végétale du steak sur leurs emballages alimentaires. 

Les consommateurs soucieux de leurs empreintes écologiques, consomment de moins en moins de viande et se tournent vers des alternatives plus saines. De ce fait, l’appellation “steak” est un redoutable argument de vente pour les marques. L’Observatoire national de l’alimentation végétale (ONAV), rassemblant des scientifiques et des professionnels de santé spécialistes des alimentations végétales dénonce cette interdiction. L’association signale que cette appellation est de plus en plus rentrée dans les mœurs et surtout contribue à rendre les produits végétaux attrayants (2). De plus, ce décret présente un risque accru de retard du développement de la filière végétale en France. La transition vers des aliments plus sains et durables sera durement ralentie à cause de cette décision.

Les entreprises françaises et certaines associations font face à une incompréhension totale. Au nom de la libre circulation des produits, certains Etats membres ou encore la Turquie ne seront pas soumis à cette obligation. Cette décision est très controversée puisque seuls les produits fabriqués en France seront concernés. Une entreprise allemande pourra poursuivre à commercialiser dans les commerces français des produits utilisant l’appellation « steak végétal ».

 

Pour conclure, si tu es intéressé.e tu peux aller lire notre article sur les Aliments éco-responsables : Mieux manger pour la planète

Si l'envie te prend de rejoindre la discussion, viens nous dire hello sur Discord et sur nos groupes Facebook privés : Santé et Nutrition, Environnement, Cuisine et Éthique et bien-être animal.

Suis-nous

Retrouve-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter

Abonne-toi : 0% de spam et 100% de tendances !

Sources :

(1) Observatoire national de l’alimentation végétale. L’interdiction de l’utilisation des dénominations “steak”, “saucisses”, etc. pour les alternatives végétales sera effective le 1er octobre 2022. 30 juin 2022.

(2) Reporterre, le quotidien de l’écologie. Les steaks végétaux devront changer de nom. 4 juillet 2022


Crédit photo de couverture de Karolina Kołodziejczak provenant de Unsplash

Cet article t'a plu ? Parles-en autour de toi !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.