Soigner la fibromyalgie par l’alimentation

par | 26 Juil 2022 | Nutrition, Optimisation Santé, Recettes | 0 commentaires

La fibromyalgie est une maladie qui provoque des douleurs et de la fatigue dans tout le corps. Elle peut être difficile à diagnostiquer car nombre de ses symptômes sont similaires à ceux d’autres maladies. Elle peut également être difficile à traiter. Pourtant, des modifications du mode de vie, y compris des changements alimentaires, peuvent aider certaines […]

13 min de lecture

La fibromyalgie est une maladie qui provoque des douleurs et de la fatigue dans tout le corps. Elle peut être difficile à diagnostiquer car nombre de ses symptômes sont similaires à ceux d’autres maladies. Elle peut également être difficile à traiter. Pourtant, des modifications du mode de vie, y compris des changements alimentaires, peuvent aider certaines personnes à gérer leurs symptômes. Soigner la fibromyalgie par l’alimentation, c’est possible, on te le prouve dans cet article !

Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

La fibromyalgie est une pathologie chronique qui provoque des douleurs sur le corps, des troubles du sommeil, de la fatigue et parfois, des troubles émotionnels et mentaux. Aussi, les personnes atteintes de fibromyalgie peuvent être plus sensibles à la douleur que les personnes non atteintes. Elle peut survenir à tout âge avec une prévalence de 2 à 8 % dans la population adulte générale et est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Également, des preuves suggèrent qu’une inflammation, un statut pro oxydant et une capacité antioxydante insuffisante, pourraient contribuer au développement de la maladie, réduisant le seuil de la douleur et induisant de la fatigue et des troubles de l’humeur [1]. 

Soigner la fibromyalgie par l’alimentation

Photo de Annie Spratt sur Unsplash

 Quels sont les symptômes de la fibromyalgie ?

Les symptômes les plus courants de la fibromyalgie sont les suivants :

  • Douleur et raideur sur le corps.
  • Fatigue et lassitude.
  • Dépression et anxiété.
  • Troubles du sommeil.
  • Problèmes de réflexion, de mémoire et de concentration.
  • Maux de tête, y compris des migraines.
  • Picotements des mains et des pieds.
  • Douleur au visage ou à la mâchoire.
  • Problèmes digestifs.

Quels sont les facteurs de risque de la fibromyalgie ?

  • L’âge. La fibromyalgie peut toucher des personnes de tous âges, y compris des enfants. Cependant, tu es plus susceptible d’en souffrir en vieillissant.
  • Si tu souffres de polyarthrite rhumatoïde, tu es plus susceptible de développer une fibromyalgie.

 

D’autres facteurs ont été associés à l’apparition de la fibromyalgie mais d’autres recherches sont nécessaires pour déterminer leur impact. Ces facteurs de risque sont :

  • Le sexe. Les femmes sont deux fois plus susceptibles de souffrir de fibromyalgie que les hommes.  
  • Les blessures répétitives dues à la sollicitation d’une articulation.
  • Les maladies (telle qu’une infection virale).

Actuellement, aucun gène prédisposant n’a été trouvé mais il a été rapporté que plusieurs facteurs environnementaux, tels que des traumatismes ou certaines infections, peuvent influencer la gravité de la pathologie [2]. Enfin, la fibromyalgie a tendance à être héréditaire, de sorte que des facteurs génétiques sont susceptibles de contribuer au trouble mais on sait peu de choses sur les gènes impliqués. 

Comment soigne-t-on la fibromyalgie ?

On soigne la fibromyalgie par une combinaison de traitements, qui peuvent inclure :

  • Des médicaments.
  • Des exercices d’aérobic et de renforcement musculaire.
  • Des cours d’éducation du patient.
  • Des techniques de gestion du stress telles que la méditation.
  • De bonnes habitudes de sommeil pour améliorer la qualité du sommeil.
  • Et par l’alimentation.

 

Une bonne nutrition est cruciale dans la gestion de nombreuses pathologies chroniques. En effet, les personnes atteintes de fibromyalgie peuvent obtenir un soulagement significatif de leurs symptômes en modifiant leur alimentation. Soigner la fibromyalgie par l’alimentation, c’est possible selon la science mais ça demande du temps et des connaissances. 

Comment soigner la fibromyalgie par l’alimentation ?

  • Évite les aliments contenant du glutamate 

Le glutamate est un neurotransmetteur présent naturellement dans le corps et dans certains aliments, mais il est également ajouté comme exhausteur de goût. Dans une étude [3], 37 personnes atteintes de fibromyalgie ont suivi un régime sans glutamate ni aspartame pendant 4 semaines. La plupart ont rapporté que plus de 30% de leurs symptômes avaient disparu pendant cette période. Ceux dont les symptômes se sont améliorés ont ensuite consommé soit du glutamate, soit un placebo pendant trois jours. À savoir que le groupe affecté au glutamate a connu un retour significatif des symptômes.

Soigner la fibromyalgie par l’alimentation

Photo de 8-Low Ural sur Unsplash

En revanche, dans une autre étude, 36 femmes atteintes de fibromyalgie n’ont signalé aucune différence dans la douleur après une élimination de 12 semaines de glutamate et d’aspartame. Cela suggère que l’arrêt de ces composés à eux seuls ne suffisent pas forcément à soulager les symptômes [4]. Les aliments qui contiennent du glutamate comprennent souvent les aliments chinois, les soupes, les légumes en conserve, certains types de chips et les viandes transformées. 

  • Évite les charcuteries

Lorsque tu achètes de la viande, évite les produits transformés avec du sel ajouté ou des conservateurs. Cette liste comprend la viande en conserve, la saucisse, le bacon, les hot-dogs, le jambon, la charcuterie et le bœuf séché. Méfie-toi également des produits à base de viande portant la mention « arôme naturel ajouté ». Les arômes naturels sont dérivés de sources telles que les plantes, les viandes et les fruits de mer et peuvent être riches en glutamate.

  • Consomme des aliments riches en vitamine D

Selon le National Center for Complementary and Integrative Health, la supplémentation en vitamine D peut diminuer la douleur chez les personnes atteintes de fibromyalgie. D’ailleurs, tu peux naturellement enrichir ton alimentation en vitamine D par la consommation d’espadon, de thon, de saumon et d’œufs. Surtout qu’environ 40 % des sujets fibromyalgiques ont été signalés avec une carence en vitamine D [5].

Par la suite, des études ont été réalisées pour évaluer l’effet de la supplémentation en vitamine D chez les patients atteints de fibromyalgie [6]. Bien que dans un échantillon limité de participants, toutes ces études ont rapporté un effet bénéfique de la supplémentation en vitamine D. 

Soigner la fibromyalgie par l’alimentation

Photo de Big Dodzy sur Unsplash

  • Augmente ta consommation de magnésium 

Une étude a montré qu’un faible apport alimentaire en magnésium est corrélé à une aggravation des paramètres du seuil de douleur chez les patients atteints de fibromyalgie [7]. Le magnésium se trouve dans de nombreux aliments notamment les légumineuses (haricots secs et lentilles), les noix et les graines, l’avocat, les bananes, les poissons gras, le chocolat noir et les légumes-feuilles foncés. 

  • Consomme du poisson, des graines de lin et de chia

Les acides gras oméga-3 contenus dans le poisson peuvent réduire le stress oxydatif, les niveaux d’inflammation et soulager la douleur. Les oméga-3 sont abondants dans les fruits de mer, les noix, les graines de chia et les graines de lin. 

👉 Si tu veux en savoir plus sur Comment manger des graines ?, c’est par ici !

 

  • Consomme de bonnes sources d’antioxydants 

Pour combattre les effets des excitotoxines alimentaires sur les symptômes de la fibromyalgie, pense aux antioxydants car les excitotoxines créent un stress oxydatif. Pour faire simple, recherche des aliments qui ajoutent de la couleur à ton alimentation. 

👉 Si tu veux en savoir plus sur les alicaments : des aliments qui soignent, c’est par ici !

Soigner la fibromyalgie par l’alimentation

Photo de Brooke Lark sur Unsplash

  • Évite les édulcorants et limite les sucres

Une alimentation riche en sucre et en glucides raffinés peut alimenter l’inflammation. Il existe en effet, un récepteur de la douleur dans le système nerveux connu sous le nom de NMDA. Lorsque la douleur devient chronique, cela implique l’ouverture du récepteur de la douleur NMDA. À savoir que les personnes atteintes de fibromyalgie semblent déjà avoir des récepteurs de la douleur NMDA trop actifs, ce qui les rend plus sensibles à la stimulation. Cela semblait être le cas pour les patients dans une étude publiée dans les Annals of Pharmacotherapy en 2001. Les chercheurs ont en effet découvert que lorsque les patients atteints de fibromyalgie évitait ces composés, ils se sentaient mieux.

Cap sur le régime Méditerranéen

Un régime anti-inflammatoire pourrait soulager les symptômes de fibromyalgie. Les bases : beaucoup de légumes et quelques fruits et grains entiers, peu de produits laitiers et de protéines maigres en particulier du poisson avec peu ou pas de viande rouge. Une étude portant sur 95 femmes atteintes de fibromyalgie a montré que l’adhésion au régime méditerranéen pourrait jouer un rôle sur la santé osseuse [8]. D’autre part, une étude de 22 patients atteints de fibromyalgie a révélé qu’un régime méditerranéen de 16 semaines avec ou sans doses de tryptophane et de magnésium entraîne plusieurs effets bénéfiques sur la diminution de la fatigue, de l’anxiété et de la dépression [9].

Faut-il devenir végétarien ? 

La plupart des études sur le sujet sont mitigées en raison de leur petite taille mais une étude [10] portant sur 18 patients qui suivaient un régime végétarien suivis pendant 3 mois a montré une amélioration significative de la douleur, de la raideur articulaire et de la qualité du sommeil dans le groupe végétarien par rapport aux 15 patients continuant leur alimentation occidentale. Les auteurs de l’étude ont conclu qu’il se pourrait que le régime végétarien aient un effet bénéfique au moins à court terme sur les symptômes de fibromyalgie.

👉 Si tu veux en savoir plus sur Comment devenir végétarien ?, c’est par ici !

 

Soigner la fibromyalgie par l’alimentation

Photo de Sara Dubler sur Unsplash

Faut-il exclure le gluten ? 

Les patients atteints de fibromyalgie présentent souvent des symptômes qui se chevauchent avec divers troubles liés au gluten tels que les nausées, les douleurs abdominales ou la fatigue suggérant une coexistence possible d’une sensibilité au gluten. Une étude portant sur l’impact d’un régime sans gluten d’un an sur 97 femmes atteintes de fibromyalgie a montré une amélioration légère mais significative des douleurs abdominales chroniques et des symptômes liés à la fibromyalgie [11].

👉 Si tu veux découvrir 12 recettes sans gluten, c’est par ici !

 

Que penser des Probiotiques ?

De plus en plus de preuves suggèrent que les patients atteints de fibromyalgie peuvent présenter un microbiote altéré. En effet, une étude visant à étudier l’effet d’une supplémentation de 7 semaines avec un probiotique a montré une amélioration de la cognition [12]. En revanche, aucun autre effet bénéfique n’a été observé sur la douleur, la qualité de vie, la dépression ou l’anxiété.

Également, plusieurs études ont rapporté une association entre les carences en acides aminés tels que la valine, la leucine, l’isoleucine et le tryptophane et les symptômes de la fibromyalgie [13]. 

👉 Si tu veux en savoir plus sur Acides aminés, c’est par ici !

 

L’huile d’olive extra vierge

Les innombrables avantages pour la santé de l’huile d’olive sont principalement dus à son activité antioxydante. Aussi, un essai clinique a étudié l’effet de 50 ml d’huile d’olive extra vierge par rapport à l’huile d’olive raffinée chez 23 sujets féminins. Après 3 semaines d’intervention, les auteurs ont signalé une amélioration significative de l’état de santé mentale après l’intervention avec l’huile d’olive extra vierge [14]. 

Photo de Jessica Lewis sur Unsplash

 

Chez GoodSesame on te propose des menus sains, gourmands et respectueux de l’environnement, alors n’hésite pas à télécharger l’app !

Des repas sains et responsables ? Télécharge l'app GoodSesame !

Régime pauvre en FODMAP

Les FODMAP sont des glucides à chaîne courte mal absorbés dont le lactose, le fructose libre, les polyols, les fructanes et les galacto-oligosaccharides. Par ailleurs, le régime pauvre en FODMAPS a montré des avantages significatifs sur le traitement du syndrome de l’intestin irritable. Étant donné que 70 % des patients atteints de fibromyalgie en souffrent, il a été émis l’hypothèse que le régime pauvre en FODMAP pourrait être bénéfique pour les sujets atteints de fibromyalgie [15]. 

👉 Si tu veux découvrir 10 recettes compatibles régime FODMAP, c’est par ici !

 

10 recettes pour soigner la fibromyalgie par l’alimentation

Pour conclure, nous te proposons ici une sélection de 10 recettes pour soigner la fibromyalgie par l’alimentation ! Bon appétit !

Photo de Jesse Ballantyne sur Unsplash

Cet article pour soigner la fibromyalgie par l’alimentation t’a plu ? Pour en découvrir davantage, viens lire notre article : Le régime du docteur Burckel pour la santé du microbiote intestinal

Si l'envie te prend de rejoindre la discussion, viens nous dire hello sur Discord et sur nos groupes Facebook privés : Santé et Nutrition, Environnement, Cuisine et Éthique et bien-être animal.


Sources :

[1] Ozgocmen S., Ozyurt H., Sogut S., Akyol O., Ardicoglu O., Yildizhan H. Statut antioxydant, peroxydation lipidique et oxyde nitrique dans les préoccupations étiologiques et thérapeutiques de la fibromyalgie. 

[2] Haviland MG, Morton KR, Oda K., Fraser GE Expériences traumatisantes, principaux facteurs de stress de la vie et autodéclaration d’un diagnostic de fibromyalgie donné par un médecin. 

[3] Holton KF, Taren DL, Thomson CA, Bennett RM, Jones KD. The effect of dietary glutamate on fibromyalgia and irritable bowel symptoms. 

[4] Vellisca MY, Latorre JI Glutamate monosodique et aspartame dans la douleur perçue dans la fibromyalgie. 

[5] Al-Allaf A., Mole P., Paterson C., Pullar T. Bone health in patients with fibromyalgia.

[6] Wepner F., Scheuer R., Schuetz-Wieser B., Machacek P., Pieler-Bruha E., Cross HS, Hahne J., Friedrich M. Effects of vitamin D on patients with fibromyalgia syndrome: A randomized placebo- essai contrôlé. 

[7] Andretta A., Batista ED, Schieferdecker MEM, Petterle RR, Boguszewski CL, Paiva EDS Relation entre magnésium et calcium et paramètres de douleur, qualité de vie et dépression chez les femmes atteintes de fibromyalgie. 

[8] Correa-Rodríguez M., El Mansouri-Yachou J., Tapia-Haro RM, Molina F., Rus A., Rueda-Medin AB, Aguilar-Ferrandiz ME Régime méditerranéen, composition corporelle et activité associée à la santé osseuse chez femmes atteintes du syndrome de fibromyalgie.

[9] Martínez-Rodríguez A., Rubio-Arias J.Á., Ramos-Campo DJ, Reche-García C., Leyva-Vela B., Nadal-Nicolás Y. Effets psychologiques et sur le sommeil du régime méditerranéen enrichi en tryptophane et en magnésium chez les femmes atteintes de fibromyalgie. 

[10] Vegan diet alleviates fibromyalgia symptoms. Kaartinen K, Lammi K, Hypen M, Nenonen M, Hanninen O, Rauma AL. Scand J Rheumatol. 2000;29(5):308-13.

[11] Rodrigo L., Blanco I., Bobes J., de Serres FJ Effet d’un an d’un régime sans gluten sur l’évolution clinique du syndrome du côlon irritable et de la fibromyalgie chez des patients atteints d’entérite lymphocytaire associée : une étude cas-témoin. 

[12]  Roman P., Estévez AF, Miras A., Sánchez-Labraca N., Cañadas F., Vivas AB, Cardona D. Un essai contrôlé randomisé pilote pour explorer les effets cognitifs et émotionnels des probiotiques dans la fibromyalgie. 

[13] Schwarz MJ, Offenbaecher M., Neumeister A., ​​Ackenheil M. Évaluation expérimentale d’un métabolisme modifié du tryptophane dans la fibromyalgie. 

[14] Rus A., Molina F., Ramos MM, Martínez-Ramírez MJ, Del Moral ML L’huile d’olive extra vierge améliore le stress oxydatif, la capacité fonctionnelle et l’état psychologique lié à la santé chez les patients atteints de fibromyalgie.

[15] Marum AP, Moreira C., Saraiva F., Tomas-Carus P. Un régime à faible teneur en oligo-di-monosaccharides et polyols fermentescibles (FODMAP) a réduit la douleur et amélioré la vie quotidienne des patients atteints de fibromyalgie. 

Cet article t'a plu ? Parles-en autour de toi !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.