Petit-déjeuner healthy, le repas le plus important de la journée ?

par | 22 Juin 2022 | Nutrition | 6 commentaires

Selon une récente enquête [1], 72 % des salariés français déclarent prendre un petit-déjeuner avant de partir au travail. Et pourtant, nous avons coutume de dire « le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée » mais est-ce réellement vrai ? Depuis notre plus jeune âge, nous entendons dire « un […]

7 min de lecture

Selon une récente enquête [1], 72 % des salariés français déclarent prendre un petit-déjeuner avant de partir au travail. Et pourtant, nous avons coutume de dire « le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée » mais est-ce réellement vrai ? Depuis notre plus jeune âge, nous entendons dire « un petit-déjeuner healthy est vital pour acquérir une santé optimale, stimuler notre métabolisme et soutenir la perte de poids », faut-il y croire ? 

La place du petit-déjeuner healthy chez les Français 

La gastronomie française est mondialement reconnue et appréciée. Et pour cause, elle est succulente, créative et variée. En revanche, s’il y a un repas différent des autres pays du monde, c’est bien le petit-déjeuner. En France, il est généralement composé d’une baguette blanche, de confiture, de beurre, de viennoiseries, d’un jus de fruit et d’une boisson chaude. Si ce repas est apprécié pour son goût, il n’est cependant pas considéré comme nutritif.

La majorité des Français estiment que ce repas est indispensable pour l’équilibre alimentaire et pourtant les enquêtes [2] sur les habitudes alimentaires des Français, menées par le Crédoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) depuis 1999, montrent que les adultes et les enfants sont de plus en plus nombreux à ne pas déjeuner le matin. L’étude montre également que la composition du petit-déjeuner change : on note une augmentation de la consommation des biscuits industriels. Pourquoi ce revirement de situation ? Notre mode de vie exigeant impose une discipline stricte. Les Français sont de plus en plus pressés le matin et consacrent moins de temps à ce repas. 

Le petit-déjeuner est-il indispensable ?

Le petit-déjeuner est considéré comme étant le repas le plus important car il est situé à un moment clé de la journée. En effet, il fait suite à un jeûne nocturne relativement long (en moyenne 10h) et apporte l’énergie nécessaire pour la récupération et pour assurer l’ensemble des activités de la matinée. Le petit-déjeuner a donc un double rôle.

De nombreuses études [3] ont montré qu’à court terme, la consommation d’un petit-déjeuner par rapport à un jeûne prolongé entraîne de meilleures performances cognitives. Plus précisément, cela améliorerait l’attention, la mémoire ainsi que les fonctions exécutives chez les adolescents. Ces effets étaient néanmoins plus apparents chez les enfants sous-alimentés.

petit déjeuner healthy

Photo de Luisa Brimble sur Unsplash

Seulement, les études se suivent et se contredisent sur l’importance du petit-déjeuner. Comment déceler le vrai du faux ? Certaines personnes sautent le petit-déjeuner toute leur vie, tout en restant en bonne santé. Cela veut dire que leur corps s’est adapté à une routine, et a appris à fonctionner sans petit-déjeuner. Si ces personnes changeaient leur routine, elles perturberaient probablement leur corps, et prendraient alors du poids. Tandis que d’autres sautent le petit-déjeuner et favorisent les grignotages au cours de la matinée. Nous conseillons dans ce cas la prise d’un petit-déjeuner healthy apportant tous les nutriments nécessaires à notre corps. 

Chez GoodSesame on te propose des menus sains, gourmands et respectueux de l’environnement, alors n’hésite pas à télécharger l’app !

Des repas sains et responsables ? Télécharge l'app GoodSesame !

Le jeûne intermittent, réels bienfaits ?

On remarque aujourd’hui que de nombreuses personnes sautent le petit-déjeuner depuis des années, et pourtant leur santé n’est pas impactée. Beaucoup de journaux et de professionnels ont fait comprendre à la population française que sauter le petit-déjeuner n’était pas recommandé dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée. Néanmoins, il faut savoir que beaucoup d’études [4] prouvant les bienfaits du petit-déjeuner sont sponsorisées par Kellogg ou d’autres compagnies de céréales. En effet, une revue de 2013 [4] sur les bienfaits du petit-déjeuner pour les enfants et les adolescents révélait que sur les 14 études qu’ils analysaient, 13 avaient été financées par des compagnies de céréales.

Par ailleurs, d’autres études [5] sur le jeûne intermittent montrent l’amélioration de la qualité de vie des individus. En effet, leur taux de sucre dans le sang reste relativement stable et ils ne subissent que peu ou pas de variation de la glycémie avant le repas. Ce principe est basé sur des pauses dans la prise alimentaire afin de reposer le système digestif. Ce jeûne permet à l’organisme d’éliminer les déchets et les toxines. L’insuline reste basse toute au long de la journée, gardant un taux de sucre stable dans le sang. Il est tout de même utile de préciser que le nombre de calories ingérées dans la journée ne change pas. Le jeûne intermittent n’est donc pas un régime mais une habitude adoptée par une population pour des raisons pratiques, de qualité de vie ou bien par manque d’appétit. 

Vers une alimentation personnalisée

L’important n’est pas de sauter le petit-déjeuner mais de considérer son rythme sur l’ensemble de la journée. Si nous n’avons pas faim au réveil, il est alors plus judicieux d’être à l’écoute de notre corps et de ne pas se forcer.

Le modèle du petit-déjeuner français comprend traditionnellement beaucoup de glucides simples et de graisses saturées. Céréales, pains, beurres, confitures, viennoiseries ainsi que du thé, café et jus de fruit. Ces aliments très appréciés sont particulièrement riches en calories dites “vides”. Leur digestion, plus difficile, consomme notre énergie dès le matin entraînant une sollicitation immédiate et intensive de notre système digestif. 

Les conséquences de ce repas décrit comme « le repas le plus important de la journée », peut finalement avoir l’effet inverse. L’assimilation difficile de ces aliments par l’organisme entraîne une dépense d’énergie importante lors de la digestion. Fatigue, nausées, problèmes digestifs, envie de sucré toute la journée, autant de symptômes qui touchent les personnes adeptes au petit-déjeuner. De ce fait, comment s’alimenter au quotidien, afin d’apporter l’énergie nécessaire à notre organisme ? 

Quelle que soit la durée du jeûne, qu’il soit rompu le matin ou plus tard dans la journée, il est important d’apporter des aliments faciles à digérer et constituant une source importante de vitamines et minéraux. Certains préfèrent miser sur un petit-déjeuner salé riche en protéines afin de réveiller le métabolisme. D’autres pourront miser sur un repas riche en fibres, avec un bol de muesli aux fruits rouges et oléagineux permettant de gagner en énergie et de tenir pendant une longue période. 

Cet article sur l’importance du petit-déjeuner healthy t’a plu ? Pour tester nos recettes à la fois saines et succulentes, viens découvrir notre article : Un petit-déjeuner sain

Si l'envie te prend de rejoindre la discussion, viens nous dire hello sur Discord et sur nos groupes Facebook privés : Santé et Nutrition, Environnement, Cuisine et Éthique et bien-être animal.


Sources :

[1] Enquête Ifop/Burson-Marsteller pour Lavazza réalisée auprès d’un échantillon de 1001 personnes, représentatif de la population salariée française, selon la méthode des quotas. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 12 au 17 juin 2019.

[2] Le petit-déjeuner en perte de vitesse. P. Hébel. CONSOMMATION & MODES DE VIE N°CMV259. 

[3] Micha R et al. The glycaemic potency of breakfast and cognitive function in school children. Eur J Clin Nutr 2010 64: 948-957

[4] Does Regular Breakfast Cereal Consumption Help Children and Adolescents Stay Slimmer? A Systematic Review and Meta-Analysis. Hunty A. Gibson S. Ashwell M. 

[5] Mattson MP et coll. Impact of intermittent fasting on health and disease processes. Aging Res Rev 2016. S1568-1637(16)30251.3

 

Crédit photo de couverture : Mateusz Zatorski Hire  provenant de Unsplash

 

Suis-nous

Retrouve-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter

Abonne-toi : 0% de spam et 100% de tendances !

Cet article t'a plu ? Parles-en autour de toi !

6 Commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :