Les néo-végétariens en France

par | 27 Déc 2021 | Etudes & Informations | 0 commentaires

Le néo-végétarisme c’est 8,5 millions de français, consommant plus de 4 milliards de produits végétaux par an [1]. D’ailleurs, un français sur cinq se déclare néo-végétarien, dont flexitarien pour la majorité. Qu’est ce qui explique ces chiffres et quelle est la portée du néo-végétarisme en France ? C’est ce à quoi nous allons tenter de […]

4 min de lecture

Le néo-végétarisme c’est 8,5 millions de français, consommant plus de 4 milliards de produits végétaux par an [1]. D’ailleurs, un français sur cinq se déclare néo-végétarien, dont flexitarien pour la majorité. Qu’est ce qui explique ces chiffres et quelle est la portée du néo-végétarisme en France ? C’est ce à quoi nous allons tenter de répondre dans cet article.

Le végétarisme

Le végétarisme est une pratique alimentaire qui exclut la consommation de chair animale. Il s’agit notamment de consommer des produits végétaux mais aussi certains produits animaux, tels que les œufs, le lait, les produits apicoles, et leurs produits dérivés. 

Il existe diverses motivations à l’origine du végétarisme : convictions éthiques, religion ou coutumes, préserver sa santé, réduire son impact environnemental, ou encore, par préférence alimentaire.

On observe différentes formes de végétarisme :

  • Le pesco-végétarisme qui inclut la consommation de poisson, de mollusques et de crustacés.
  • Le lactovégétarisme interdit les produits animaux, exceptés les produits laitiers.
  • L’ovovégétarisme proscrit les produits animaux et laitiers, mais autorise les œufs.
  • Le flexitarisme, une pratique visant une consommation réduite de viande sans l’éliminer totalement.
  • Le véganisme, qui exclut la totalité des produits d’origine animale (pas de produits laitiers, œufs, miel etc.) et s’étend à la consommation de produits autres qu’alimentaires.

 

Au fait, chez GoodSesame on te propose des menus sains et gourmands, adaptés à tes préférences alimentaires, alors n’hésite pas à télécharger l’app !

Des repas sains et responsables ? Télécharge l'app GoodSesame !

Les néo-végétariens : quelques chiffres

Apparu dans les années 2000, le néo-végétarisme est une forme assouplie du végétarisme : les produits animaux sont consommés mais en quantités limitées. Les fruits et les légumes frais, les céréales, les herbes aromatiques et les épices sont une part importante de l’alimentation. De nombreux facteurs expliquent ce ralentissement de la consommation de viande depuis plusieurs années.

Une étude de 2021 de l’institut Arcane Research [3], a observé une part non négligeable de néo-végétariens chez les sujets. Parmi lesquels, il y a 47% de néo-végétariens chez les 18-24 ans contre 34% en 2018. Une note également une augmentation de néo-végétariens chez les 25-34 ans : 44% de néo-végétariens en 2021, contre 28% en 2018.

Deux autres études de l’institut indépendant Arcane Research datant de 2016 et 2020, nous informent sur le marché du néo-végétarisme [1, 2]. Celui-ci regroupe les flexitariens, végétariens et végétaliens, et est en passe de connaître une forte croissance.

En l’occurrence, ces études détaillent un profil de néo-végétarien qui serait plus féminin, jeune et de catégories socio-professionnelles favorisées. Les néo-végétariens sont à la recherche d’une alimentation saine et respectant le bien-être animal, de pair avec la défiance vis-à-vis de l’industrie agro-alimentaire.

néo végétariens

Le marché des néo-végétariens, Arcane Research

Le marché du néo-végétarisme

Ce sont 8,5 millions de Français qui consomment plus de 4 milliards de produits végétaux par an. Le marché du néo-végétarisme génère un budget de 20 milliards d’euros par an [1]. D’ailleurs, c’est un marché en croissance car on observe un désir de conversion de plus en plus présent.

néo végétariens

Le marché des néo-végétariens, Arcane Research

Les protéines végétales, dont les céréales et légumineuses, sont les plus prisées des néo-végétariens et représentent le plus fort potentiel d’achat. Les laits végétaux se placent juste après, tandis que les substituts simili-carnés sont présents de façon plus occasionnelle sur la table des acheteurs.

L’attente envers les marques est forte sur l’amélioration de l’aspect financier. De plus, c’est une source de motivation pour les néo-végétariens en devenir. Par ailleurs, d’autres paramètres sont recherchés : absence de substances nocives, production nationale ou locale, respect de l’environnement, etc.

néo végétariens

Le marché des néo-végétariens, Arcane Research

Depuis l’avènement du néo-végétarisme, on assiste à un basculement des représentations du végétal qui traduisent de nouveaux rapports à l’alimentation, aux corps et à la santé !

Le bien-être animal est une préoccupation croissante des français. En outre, on est nombreux à se tourner vers des produits qui n’impliquent pas de souffrance animale. D’ailleurs, en cette période de fêtes on a testé pour toi des alternatives végétales au foie gras et bien sûr on te partage notre avis 😉

 

Si l'envie te prend de rejoindre la discussion, viens nous dire hello sur Discord et sur nos groupes Facebook privés : Santé et Nutrition, Environnement, Cuisine et Éthique et bien-être animal.

Suis-nous

Retrouve-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter

Abonne-toi : 0% de spam et 100% de tendances !

 


Photo de couverture : Daria Shevtsova depuis Pexels

 

  1. Arcane Research. (2016). Le marché des néo-végétariens. http://www.24presse.com/ImgUsers/18/18669/doc/ARCANE_Flexitariens2016_Presentation.pdf
  2. Le marché des néo-végétariens 2020. (2021, 30 juillet). Arcane research. https://www.arcane-research.com/etude/le-marche-des-neo-vegetariens-2
  3. Etude Les Français et l’Alimentation 2021. (2021, 25 octobre). Arcane research. https://www.arcane-research.com/etude/etude-les-francais-et-lalimentation/
Cet article t'a plu ? Parles-en autour de toi !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.