Shrinkflation : une pratique insidieuse

par | 2 Août 2022 | Etudes & Informations, Nutrition | 0 commentaires

Face à la hausse des coûts de production et plus récemment à l’inflation des matières premières, beaucoup d’industriels pratiquent des stratégies commerciales parfois immorales. Trompeuses mais pourtant légales, les entreprises diminuent la quantité de produits dans les emballages alimentaires, mais ne réduisent pas les prix. Beaucoup d’associations alertent sur ces pratiques commerciales. Que sait-on en […]

3 min de lecture

Face à la hausse des coûts de production et plus récemment à l’inflation des matières premières, beaucoup d’industriels pratiquent des stratégies commerciales parfois immorales. Trompeuses mais pourtant légales, les entreprises diminuent la quantité de produits dans les emballages alimentaires, mais ne réduisent pas les prix. Beaucoup d’associations alertent sur ces pratiques commerciales. Que sait-on en réalité de la shrinkflation et quelles sont les conséquences vis-à-vis du consommateur ? On te dit tout dans cet article.

La “shrinkflation” : une pratique marketing immorale

Shrinkflation est un mot anglophone qui signifie “réduire l’inflation”, ou bien encore traduit par “masquer l’augmentation des prix au kilo”. C’est un procédé marketing pratiqué par les grands noms de la distribution dans le but de conserver leurs marges et leurs profits. Chips, bonbons, yaourts… tous les produits de grande consommation sont concernés et surtout remarqués par les consommateurs au quotidien. 

BFM shrinkflation

Capture d’écran de BFM provenant du Replay de BFM : « La « shrinkflation », cette technique des industriels pour vendre des produits plus petits sans toucher au prix

Quels impacts sur le consommateur?

La shrinkflation est de plus en plus courante et plus difficile à contrôler. Le constat des hausses de prix au kilo nécessite de consommer deux produits similaires au même moment et achetés dans le même supermarché. Cette pratique marketing est surtout dissimulée et insidieuse. En effet, la stratégie de certaines marques consiste à réduire la quantité d’un produit que 3 à 5 ans après sa mise sur le marché. Cela permettrait aux consommateurs d’être moins attentifs à la réduction de quantité. 

La shrinkflation, aujourd’hui, concerne près de 2% des produits alimentaires, selon une association. En cette période de crise économique, une inquiétude s’installe chez les consommateurs. En effet, d’après certaines études, les produits alimentaires et d’hygiène ont augmenté de près de 7% en seulement un an. De plus en plus de français font attention au prix et ne peuvent plus se permettre d’acheter certains produits comme de la viande. Entre impuissance et colère, beaucoup de consommateurs dénoncent cette pratique de « manger moins et payer plus ». Comme le relate si bien ce consommateur avec une bonne dose d’humour !

Bien que ce phénomène soit de plus en plus présent dans nos rayons, aucune loi ne protège le consommateur de cette pratique immorale. En effet, les fabricants ont le libre choix des formats des emballages alimentaires. Au lieu de proposer des formats de 1 kilo, certaines marques vendent au format de 900 g.

Il s’agit clairement d’une tromperie vis-à-vis des consommateurs. Elle impacte aussi très fortement les agriculteurs et producteurs. En effet, les industriels et distributeurs achètent de moins en moins de matières premières, comme par exemple des pommes de terre pour la fabrication de chips. De ce fait, ça se répercute sur les coûts de production, et bien entendu sur la rentabilité.

Pour ainsi détecter les changements de quantité dans les produits, il est important de faire attention au prix au kilo.

Pour conclure, si tu es intéressé.e tu peux aller lire notre article sur le Nitrate de potassium et jambon : sources de cancers

 

Si l'envie te prend de rejoindre la discussion, viens nous dire hello sur Discord et sur nos groupes Facebook privés : Santé et Nutrition, Environnement, Cuisine et Éthique et bien-être animal.

Suis-nous

Retrouve-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter

Abonne-toi : 0% de spam et 100% de tendances !

Sources :

(1) FranceInfo. Consommation : quand les marques réduisent la quantité des produits, mais pas le prix. 14 juillet 2022.

(2) DNA. Moins de produit pour le même prix : c’est la “shrinkflation”. 16 mai 2022.

______________________________________________________

Crédit photo de couverture de Eduardo Soares provenant de Unsplash

Cet article t'a plu ? Parles-en autour de toi !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.