Sel noir de l’himalaya

par | 4 Fév 2022 | Nutrition, Optimisation Santé | 0 commentaires

Nous connaissons tous le sel rose de l’Himalaya, mais très peu connaissent son cousin, le sel noir de l’Himalaya, aussi appelé Kala Namak en hindi. Il se distingue des autres sels par sa touche acide et son goût de jaune d’œuf qu’il apporte aux plats. Sa couleur n’est pas noir pur, il a plutôt une […]

5 min de lecture

Nous connaissons tous le sel rose de l’Himalaya, mais très peu connaissent son cousin, le sel noir de l’Himalaya, aussi appelé Kala Namak en hindi. Il se distingue des autres sels par sa touche acide et son goût de jaune d’œuf qu’il apporte aux plats. Sa couleur n’est pas noir pur, il a plutôt une couleur brun rougeâtre et il peut-être mélangé à une combinaison de différentes herbes, charbon de bois et graines pour augmenter ses propriétés médicinales.

Le sel noir de l’Himalaya

Son histoire

Nous pouvons trouver du sel noir de l’Himalaya depuis des mines de sel dans l’Himalaya népalais. La mine la plus célèbre est celle de Khewra. Ce sel est non raffiné, non iodé et possède une saveur des plus atypiques. L’odeur qui s’en dégage est proche du soufre, elle est comparable à celle de l’œuf dur. Si tu aimes le goût des œufs, ce sel est fait pour toi !

sel noir de l'himalaya sur oeuf

Photo de ANTONI SHKRABA provenant de Pexels

Le sel noir de l’Himalaya est extrait de blocs salés récoltés dans les mines de sel gemme dans l’Himalaya. Pour passer des blocs de sel au produit final, il faut suivre une méthode précise. 

La méthode traditionnelle consiste à mettre dans une jarre en céramique les blocs de sel noir, avec des graines d’harad, d’amla, de bahera (ces graines sont essentielles au processus de fabrication du sel noir). Il faut aussi des graines de gommier rouge et enfin du charbon. Le tout doit être mis à chauffer dans un four et laisser reposer dans des tonneaux pour une durée gardée secrète. 

Le sel noir est connu dans de nombreux pays asiatiques, que ce soit à des fins de culinaires ou bien médicinales. Il est soumis à une température élevée afin d’améliorer son goût et ses bienfaits.

Le sel noir de l’Himalaya et la santé

Ce sel est composé de divers minéraux comme le sodium, le fer, le magnésium, le sulfate, et le potassium. 

C’est grâce au sulfure de fer qu’il obtient sa couleur. Quant à sa saveur salée, c’est le chlorure de sodium qui le lui confère. Tous les autres éléments lui donnent son subtile goût d’œuf dur. 

Avez-vous déjà entendu parler de la médecine ayurvédique ? Cette médecine est issue d’une tradition ancestrale, elle est utilisée en Inde depuis plus de 5 000 ans. Le point d’approche est la santé au sens large, que ce soit sur le plan de la prévention, du diagnostic ou du traitement des maladies. En médecine ayurvédique, diverses méthodes peuvent être appliquées pour rééquilibrer le corps et l’esprit notamment : l’utilisation du sel noir de l’Himalaya.

Ce sel a plusieurs vertus et propriétés qui sont bénéfiques pour le corps humain, comme :

  • L’alcali : ce sel possède de l’alcaline, ce qui en fait un agent parfait pour lutter contre l’acidité dans notre organisme. Si tu souffres de ballonnements, de brûlures d’estomac ou de problèmes gastriques, la prise du sel noir est un excellent remède. Ce sel peut également agir comme un laxatif.
  • Le potassium : le sel noir contient une grande quantité de potassium, ce qui permet de réduire les crampes musculaires ou les spasmes.
  • Le sodium : le sel noir de l’Himalaya contient moins de sodium que la plupart des sels ordinaires, cela empêche la rétention d’eau dans le corps humain. Il est aussi connu pour limiter l’augmentation de sodium dans le sang.

 

Les secrets du sel noir de l’Himalaya

Si tu penses que les avantages de consommer du sel noir s’arrêtent là, tu vas être surpris.e !

Certains considèrent qu’en utilisant dans tes plats le sel noir plutôt que du sel ordinaire, tu vas pouvoir garder ton poids sous contrôle. Il va t’aider à perdre les kilos en trop, par la dissolution des lipides à un rythme frénétique.

Enfin, on lui prête de nombreuses vertus comme un anti-inflammatoires contre tes pieds enflés en hiver ou tes talons fendillés. Egalement, comme nettoyant pour la peau, il va lui donner un éclat et améliorer sa texture globale.

 

En cuisine ça donne quoi ? 

Le sel noir de l’Himalaya est beaucoup utilisé en Inde dans leurs plats. Tout simplement, parce qu’il a plus de saveurs que le sel de table ordinaire. De plus, ce sel contient plus de minéraux, il a donc plus de vertus. Pour utiliser ce sel noir dans vos plats, il faut y aller avec parcimonie. 

Il se marie très bien avec des salades composées, des purées, un grand nombre de légumes, légumineuses et tubercules. Nous te conseillons de le marier avec de l’avocat, des betteraves, du chou, des tomates…

Tu peux tenter toutes tes recettes habituelles en y ajoutant une pincée de ce sel noir, par exemple :

  • une sauce raita
  • une omelette végan
  • des légumes marinés avec saucisse au poulet
  • un rôti de bœuf au four et pommes sautées

 

Bien évidemment, toutes les recettes présentes sur GoodSesame sont à essayer avec le sel noir de l’Himalaya !

Grâce aux minéraux présents dans ce sel noir de l’Himalaya, il peut devenir un élément essentiel à notre santé. Si la santé et les bienfaits d’une bonne alimentation t’intéresses, nous te conseillons de lire l’article sur la Baie d’açaï.

D’ailleurs, si tu souhaites t’alimenter de manière à optimiser ta santé tout en respectant l’environnement tu peux télécharger notre application GoodSesame qui génère des menus sains et gourmands rien que pour toi !

Des repas sains et responsables ? Télécharge l'app GoodSesame !

Si l'envie te prend de rejoindre la discussion, viens nous dire hello sur Discord et sur nos groupes Facebook privés : Santé et Nutrition, Environnement, Cuisine et Éthique et bien-être animal.


Crédit photo de couverture : Piret Ilver sur Unsplash

Cet article t'a plu ? Parles-en autour de toi !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.