Application jeûne intermittent

par | 8 Fév 2022 | Diètes, Nutrition, Optimisation Santé | 0 commentaires

Depuis toujours, pour des raisons spirituelles ou religieuses, l’Homme s’est privé de nourriture dans un but expiatoire. Aujourd’hui, se soucier de sa santé et de son bien-être est à la mode. En privant ton organisme de nourriture pendant plusieurs heures, le jeûne intermittent a pour objectif de purifier le corps et d’alléger l’esprit. Quels en […]

7 min de lecture

Depuis toujours, pour des raisons spirituelles ou religieuses, l’Homme s’est privé de nourriture dans un but expiatoire. Aujourd’hui, se soucier de sa santé et de son bien-être est à la mode. En privant ton organisme de nourriture pendant plusieurs heures, le jeûne intermittent a pour objectif de purifier le corps et d’alléger l’esprit. Quels en sont les bénéfices ? Quels en sont les risques ? Pour qui ? Comment s’y mettre ? Comment tenir le rythme ? Nous allons tout te dire dans ce top 5 des applications de jeûne intermittent.

 

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Le jeûne intermittent (intermittent fasting en anglais) est une pratique qui consiste à ne pas consommer de nourriture durant une période prolongée. Dans les faits, nous pratiquons tous un jeûne intermittent de 8 à 12h  lorsque nous dormons ! Il s’agit alors de prolonger cet état de jeûne nocturne de quelques heures, soit en sautant le repas du soir, soit en sautant le petit déjeuner.

Pour la petite histoire : le terme “déjeuner” signifie littéralement « casser le jeûne » nocturne. De là à en conclure que le petit déjeuner est une invention moderne… il n’y a qu’un pas 😉

Comment ça fonctionne ?

Le principe est simple : il suffit de cesser de manger pendant 12 à 18 heures. La méthode classique est celle du 16/8 : 16 heures sans manger, 8h pendant lesquelles on consomme 100% de nos besoins caloriques quotidiens.

Il existe plusieurs types de jeûne :

  • La méthode 16/8 : une alimentation limitée dans le temps ou encore méthode 13/11 en fonction des plages horaires où tu manges.
  • Le jeûne de 24h : une fois par semaine ou tous les 10 à 15 jours.
  • La restriction calorique mimée : prend effet sur 5 jours, on limite les effets d’un jeûne plus long.
  • Eat stop eat : on mange un jour sur 2.
  • One day a meal (OMAD) : il s’agit de prendre un repas par jour.
  • La méthode 5/2 : on mange normalement la semaine et on mange une seule fois par jour le week-end.

Une autre méthode de jeûne intermittent consiste à ne pas s’alimenter pendant 24h, soit 1 journée par semaine et à manger sans restriction le reste de la semaine.

Précisons que ce n’est pas un jeûne sec : toutes les boissons sont autorisées, exceptées celles qui contiennent du sucre et des protéines. Il est conseillé de boire au moins 1,5 litres d’eau, de thé, de tisanes, de café (à petite dose), et de bouillons. Les bouillons de viandes ou de légumes sont d’ailleurs d’excellentes sources de minéraux, notamment de sodium, dont le corps à particulièrement besoin lors d’un jeûne.

Quels bienfaits pour la santé ?

Les objectifs de cette privation est d’économiser l’énergie que le corps alloue à la digestion afin de la rediriger vers d’autres mécanismes physiologiques :
purifier des toxines en allégeant le travail du foie ou des reins ;
soutenir l’autophagie, un mécanisme naturel du corps qui permet de protéger et de recycler des cellules du corps endommagées ;
transformer des réserves corporelles de graisses en corps cétoniques, des substances produites par le foie qui remplacent le glucose comme source d’énergie. Ces corps cétoniques sont réputés pour être la source d’énergie préférée de notre cerveau [1].

Concrètement, les pratiquant·e·s du jeûne intermittent remarquent des bénéfices sur la concentration, la qualité de la peau, la digestion et une réduction de l’appétit. Il permettrait même de stimuler la perte de masse grasse. Par ailleurs, une étude menée sur des animaux confirme l’amélioration du métabolisme et la réduction des risques d’obésité et de maladies chroniques, telles que le diabète et le cancer.

bouteille d'eau - jeune intermittent

Photo de Vova Krasilnikov provenant de Pexels

A qui le jeune intermittent est-il déconseillé ?

Malgré ses bienfaits, le jeune intermittent reste toutefois déconseillé aux enfants et adolescents (leur croissance requiert d’énormes quantités d’énergie), aux personnes âgées et aux femmes enceintes ou allaitantes.

Des applications jeûne intermittent

Afin de t’aider dans cette technique du jeûne intermittent, il existe un grand nombre d’applications sur Android et iOS. Elles sont là pour t’aider à tenir les délais, garder un œil sur les changements de poids et suivre les heures de jeûne. Voici un top 5 des applications jeûne intermittent pour Android et iPhone:

YAZIO

Cette application est disponible à la fois sur Android et sur iPhone. Elle est gratuite et contient des achats intégrés. Il existe trois abonnements : un sur six mois pour 24.99€ (donc 4.16€/mois), un sur douze mois pour 39.99€ (donc 3.33€/mois) et un pour la vie à 299.99€. Tu peux suivre tes calories consommées et aussi les vitamines et minéraux. En effet, un vaste choix de recettes, avec une ergonomie efficace, elle est intuitive à utiliser. Par ailleurs, un point négatif émis par certains utilisateurs est l’accessibilité aux recettes. Par conséquent, si tu veux avoir accès à la recette complète il faut souscrire à l’abonnement payant.

FASTIC

Tu peux trouver cette appli sur Android et iPhone gratuitement.  Elle donne accès à un compteur de jeûne, différents programmes de jeûne, ton statut corporel, un tracker d’eau avec rappel et un blog pour tout savoir sur le jeûne intermittent. Néanmoins, elle propose trois abonnements : un mois pour 2.99€/semaine, trois mois pour 2.30€/semaine et douze mois pour 1.53€/semaine. Avec Fastic Plus, tu peux avoir accès à une communauté, un accès à des programmes plus complet de jeûne, des informations sur la nutrition et l’avis d’experts.

BODYFAST

L’appli est disponible sur Android et iPhone gratuitement. Elle propose un abonnement sur un mois pour 14.99€, sur trois mois pour 29.99€ et sur douze mois pour 59.99€. Tu as accès à une horloge de jeûne pour te guider, un suivi de ton poids et tes mensurations, un tracker d’eau, des fonctions de rappel et des informations sur ce qu’il faut savoir sur je jeûne intermittent. Aussi, tu as la possibilité de trouver de nombreuses recettes avec le détail de calories, protéine, gras et glucides. Malheureusement, certains utilisateurs ont trouvé que les fonctionnalités de l’appli étaient limitées sans abonnement payant. L’appli aussi propose des challenges toutes les semaines, de petits exercices pour varier mais ils sont accessibles seulement avec un abonnement.

ZERO

L’appli de jeûne intermittent est disponible sur Android et sur iPhone gratuitement. Elle te propose une période d’essai de sept jours gratuits, puis un abonnement annuel de 76.99€. L’appli comprend un journal de bord pour suivre ton état de santé et dire comment tu te sens et une section « apprendre » pour en savoir plus sur le jeûne intermittent à base de courtes vidéos réalisées par l’équipe de médecins internes (accessible avec l’abonnement).

IF : Intermittent fasting

Tu peux télécharger l’appli sur Android et iPhone gratuitement. L’appli comprend un abonnement sur un mois pour 12.99€, sur trois mois pour 25.49€, et sur douze mois pour 60.99€. Avec cet abonnement tu as accès à un coaching quotidien et à des recettes qui sont pensées pour que tu n’aies pas de fringales. L’appli donne accès à un minuteur de jeûne avec des rappels, un tracker d’eau, un suivi de ton poids, mensurations et ton IMC. De plus, tu peux aussi faire partie d’une communauté pour partager tes progrès et voir ceux des autres.

 

En attendant, si tu es curieux tu peux consulter notre article sur Ne pas manger le midi : une bonne idée ? et n’hésites pas à nous dire ce que tu en penses.

Si l'envie te prend de rejoindre la discussion, viens nous dire hello sur Discord et sur nos groupes Facebook privés : Santé et Nutrition, Environnement, Cuisine et Éthique et bien-être animal.

Suis-nous

Retrouve-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter

Abonne-toi : 0% de spam et 100% de tendances !


Sources :

Crédit : Photo couverture de cottonbro provenant de Pexels

  1. Diet modulates brain network stability, a biomarker for brain aging, in young adults, Lilianne R. Mujica-Parodi, Anar Amgalan, Syed Fahad Sultan, Botond Antal, Xiaofei Sun, Steven Skiena, Andrew Lithen, Noor Adra, Eva-Maria Ratai, Corey Weistuch, Sindhuja Tirumalai Govindarajan, Helmut H. Strey, Ken A. Dill, Steven M. Stufflebeam, Richard L. Veech, Kieran Clarke, Proceedings of the National Academy of Sciences Mar 2020, 117 (11) 6170-6177; https://doi.org/10.1073/pnas.1913042117

 

Cet article t'a plu ? Parles-en autour de toi !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.