7 min de lecture

Nevena de GoodSesame
Nevena de GoodSesame
Nutritionniste, experte en nutrition

Ce samedi 16 octobre est célébrée la journée mondiale de l’alimentation 2021. C’est l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture qui est à l’origine de sa création en 1945. 

Elle a pour but de sensibiliser et promouvoir l’alimentation nutritive pour tous. Notamment en faveur des personnes souffrant de la faim dans le monde. 

La journée mondiale de l’alimentation c’est des événements organisés dans plus de 150 pays. Le thème pour l’édition 2021 s’intitule “agir pour l’avenir : améliorer la production, la nutrition, l’environnement et les conditions de vie.”

Le but étant de construire un avenir où l’on dispose d’une alimentation nutritive, saine et abordable en quantité suffisante pour tous !

Il était une fois… l’agriculture

La transition à l’agriculture à eut lieu lors de la révolution néolithique. On est passé de la chasse et de la cueillette à la culture et à l’élevage, il y a maintenant plus de 10 000 ans.

Selon les récits, les populations du Moyen-Orient auraient apporté en Europe leurs outils et leurs technologies. Et ce n’est pas pour rien, puisque l’agriculture offrait alors une source de nourriture plus sûre, entraînant un accroissement de la population.

Aujourd’hui, les techniques et le savoir-faire bénéficient des progrès de l’agronomie, les produits, instruments et méthodes reposent sur une haute technologie. Des moyens mis à la disposition de l’agriculteur pour obtenir des niveaux de production jamais atteints dans l’histoire !

L’alimentation : une journée mondiale pour agir

Lors de cette journée mondiale de l’alimentation 2021 on s’intéresse à comment améliorer le système alimentaire actuel, allant de la production à la consommation.

De nos jours, le système alimentaire englobe une multitude d’acteurs qui ont chacun un rôle à jouer. Qu’il s’agisse d’enjeux nutritionnels, environnementaux, politiques ou industriels, le constat est sans appel, l’alimentation d’aujourd’hui est un sujet complexe. C’est notamment pour cette raison que c’est un domaine en perpétuel changement.

On est de plus en plus nombreux à le remarquer, nos choix et nos habitudes alimentaires déterminent notre santé et celle de notre planète. Notamment en influençant le fonctionnement des systèmes de production alimentaire.

Finalement, l’alimentation est un sujet qui repose sur de multiples facteurs. Il va donc de soi que de nombreuses problématiques en découlent.

D’une part, chacun doit avoir accès à une alimentation sûre, diversifiée, en quantité suffisante, de bonne qualité et issue d’une agriculture durable. Il faut également assurer un environnement qui facilite les choix alimentaires favorables pour la santé et la pratique au quotidien de l’activité physique, en limitant les comportements sédentaires. D’autre part, il faut veiller à promouvoir une alimentation respectueuse de l’environnement, tout en prenant en compte les conditions de vie.

Bref, les objectifs alimentaires de notre époque reposent sur plusieurs axes. 

La malnutrition

L’enjeu est majeur : 3 millions d’enfants de moins de cinq ans meurent chaque année dans le monde de causes de malnutrition, et 159 millions d’enfants de moins de cinq ans souffrent d’un retard de croissance (1).

Pour ce faire, la FAO (Food and Agriculture Organisation) a décidé de mettre en place différentes actions. Parmi lesquelles, l’intégration de la nutrition dans les programmes scolaires, mobiliser les politiques des pays affectés, mais également les autres pays en faveur de la nutrition. 

D’ailleurs c’est les membres de la FAO qui ont crée la journée mondiale de l’alimentation dans le but de sensibiliser le public et les dirigeants sur les questions de la pauvreté et la faim.

L’obésité

Aujourd’hui, près de la moitié des adultes et 17 % des enfants sont en surpoids ou obèses en France (1). 

D’autres indicateurs n’évoluent pas de façon favorable, tels que la prévalence du diabète de type 2, ou l’augmentation de la sédentarité. De plus, la consommation de sel reste très élevée et celle de sucre également. Tandis que la consommation de fruits, légumes et fibres est faible.

L’obésité est un facteur de risque de pathologies chroniques (diabète, hypertension artérielle, maladies cardio-vasculaires et respiratoires, etc.) et a des conséquences psychologiques et sociales majeures (estime de soi, dépression, isolement, etc.). Pour lutter contre cette épidémie la prévention et la sensibilisation à ces conséquences se sont renforcées. De même que les programmes de santé et la prise en charge des personnes atteintes.

D’un autre côté, les attentes alimentaires changent, une meilleure qualité nutritionnelle est souhaitée. Nous recherchons également des productions locales, de saison et une plus grande transparence. 

Le challenge est de faire évoluer l’offre alimentaire afin de répondre aux différents enjeux. Ainsi, promouvoir une alimentation en lien avec une agriculture respectueuse tournée vers la transition agroécologique, lutter contre la précarité et le gaspillage alimentaire, favoriser les circuits courts, mais également renforcer l’éducation nutritionnelle.

Agir pour l’environnement : l’un des objectifs de la journée mondiale de l’alimentation 

Notre façon de nous nourrir affecte notre planète. Nous ne sommes pas les seuls responsables, mais en tant que consommateur nous avons le pouvoir d’influer sur toute la chaîne.

C’est les valeurs mises en avant par la journée mondiale de l’alimentation 2021 : agir non seulement pour notre santé mais aussi pour notre environnement !

Que ce soit l’achat, la consommation d’énergie ou le gaspillage, toutes les étapes ont des conséquences. En effet, de la production jusqu’à la consommation, le système alimentaire contribue au réchauffement de la planète. Nous pouvons simplement faire de notre mieux pour minimiser les dégâts.

La production des aliments

En France, l’agriculture occupe 54% du territoire et génère 20% des émissions de gaz à effet de serre (2). De plus, les modes de production peuvent aussi avoir de lourdes conséquences sur l’environnement : consommation d’énergie, utilisation d’engrais et pesticides, dégradation des sols, etc. Sans compter, le transport, la transformation des aliments, le stockage et la conservation, qui ont aussi un impact écologique avéré.

Nos choix alimentaires 

Notre alimentation contient plus de graisses, de sucres et de protéines animales. On en connaît les conséquences sur la santé et on commence tout juste à les apercevoir sur l’environnement. Chaque kilo de viande produit émet 5 à 10 fois plus de gaz à effet de serre qu’un kilo de céréales (2).

D’un autre côté, nous prenons moins de temps pour cuisiner. Résultat on se tourne vers plus de produits en conserves, surgelés, plats préparés et vers la restauration rapide. L’impact écologique s’alourdit davantage.

Par ailleurs, les achats de produits alimentaires en toutes saisons n’arrangent en rien les choses. Puisque pour produire des aliments hors de leurs saisons il faut utiliser plus d’énergie. En effet, les cultures sous serres chauffées représentent 10 fois plus de gaz à effet de serre (2). 

En 2021, il est temps de changer les habitudes alimentaires, d’autant plus que cette journée mondiale de l’alimentation est la preuve même que les perspectives évoluent.

Faire attention à nos choix, adapter notre consommation et limiter le gaspillage alimentaire, permet de réduire les impacts sur l’environnement. 

Ainsi, nos choix influent sur tous les acteurs de la chaîne et ils peuvent par conséquent faire évoluer le système alimentaire.

Chez GoodSesame on est très impliqué dans la transition alimentaire, c’est pourquoi on te propose des menus sains, équilibrés et respectueux de notre environnement !

Des repas sains et responsables ? Télécharge l'app GoodSesame !

  1. La santé par l’alimentation – Ministère des Solidarités et de la Santé (solidarites-sante.gouv.fr)
  2. Quel est l’impact de notre alimentation sur l’environnement ? | Particuliers | Agir pour la transition écologique | ADEME

Si l'envie te prend de rejoindre la discussion, viens nous dire hello sur Discord et sur nos groupes Facebook privés : Santé et Nutrition, Environnement, Cuisine et Éthique et bien-être animal.

Suis-nous

Retrouve-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter

Abonne-toi : 0% de spam et 100% de tendances !

Crédit photo de couverture : Ella olsson depuis Pexels

Cet article t'a plu ? Parles-en autour de toi !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.