Projet Ulule : oeufs bio en péril

par | 27 Déc 2021 | Éthique & Environnement | 0 commentaires

L’association APPUI développe depuis 2005 des activités d’insertion professionnelle et de soutien à l’entrepreneuriat en Seine Saint-Denis. Il s’agit notamment d’activités autour de l’alimentation et de la restauration sociale. L’association a pour objectif de venir en aide, sur le plan alimentaire, aux personnes dans le besoin. Le projet “œufs bio en péril” a vu le […]

4 min de lecture

L’association APPUI développe depuis 2005 des activités d’insertion professionnelle et de soutien à l’entrepreneuriat en Seine Saint-Denis. Il s’agit notamment d’activités autour de l’alimentation et de la restauration sociale. L’association a pour objectif de venir en aide, sur le plan alimentaire, aux personnes dans le besoin. Le projet “œufs bio en péril” a vu le jour suite au contact avec une coopérative de producteurs bio franciliens. Ainsi, le projet avait pour mission de récolter des fonds pour venir en aide aux producteurs bio franciliens et soutenir les personnes en précarité alimentaire.

Pourquoi ?

En 2021, la vente d’œufs bio a baissé de 3% avec des conséquences sur toute la filière. Pour limiter la casse, les producteurs se retrouvent contraints de brader leur production. Au final, ils envoient le surplus d’œufs en entreprise agro-alimentaire du fait de l’impossibilité de les commercialiser. Le directeur du syndicat national des industriels et professionnels de l’œuf, souligne qu’il est préférable de diminuer la production d’œufs bio plutôt que d’accorder des remises à la grande distribution. Une chose faite de façon occasionnelle pendant une courte période, car autrement la rémunération des producteurs et du centre de conditionnement s’avère difficile.

Par ailleurs, l’association APPUI s’engage dans l’aide alimentaire, notamment en Seine-Saint-Denis. Un département qui se situe parmi les plus défavorisés et qui est très affecté par l’épidémie et ses conséquences. Une situation qui occasionne un nombre croissant de familles dans le besoin. On note 280 000 personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté, soit 17,5% de la population, le taux le plus élevé de l’hexagone. Une précarité qui oblige les habitants de Seine-Saint-Denis à se serrer la ceinture.

En quoi consiste le projet ?

Le projet consiste à donner accès à des aliments locaux de qualité pour des personnes qui n’y ont pas accès habituellement. Il s’agit de racheter jusqu’à 25 000 œufs bio franciliens en surproduction pour les destiner majoritairement à de l’aide alimentaire en Seine Saint-Denis.

Démarche 

Ces 25000 œufs bio permettent de couvrir les coûts des agriculteurs de la coopérative bio Ile-de-France. L’idée de l’association APPUI est d’acheter une partie du surplus de production d’œufs, de les redistribuer en dons et enfin, de solliciter des acheteurs engagés.

Ulule, une plateforme de création et financement de projet, a permis de faire une collecte d’argent qui équivaut à 12000 œufs ! La collecte a été fructueuse puisque l’objectif de 3660€ a été dépassé grâce à des donateurs impliqués. Les œufs sont ensuite donnés à un réseau d’épiceries solidaires de Seine Saint-Denis. Concernant les 13000 œufs restants, l’association APPUI a mobilisé ses propres fonds. Ce qui a permis également de contribuer à l’aide alimentaire, mais aussi de faire connaître le produit auprès de restaurateurs, transformateurs et distributeurs alimentaires qui portent les valeurs de l’Économie sociale et solidaire.

Les objectifs visés à travers ce projet sont le soutien des producteurs d’œufs bio et locaux, ainsi que la mobilisation des parties prenantes pour une agriculture plus respectueuse.

Impact du projet

Le projet a permis le soutien de 18 employés du secteur agricole francilien qui ont fait le choix du bio. La consommation responsable passe aussi par le soutien aux producteurs locaux inscrits dans la transition écologique et les circuits courts. On note évidemment des bénéfices pour l’environnement. Il s’agit de filière de production d’œufs qualitative respectueuse des ressources animales et de la culture du vivant en général. Contribuant également à limiter les flux de gros poids lourds traversant plusieurs départements.

Par ailleurs, le projet met en avant l’agriculture biologique visant à la fois une bonne santé humaine et animale en évitant l’utilisation de produits chimiques. Les poules pondeuses sont aussi en meilleure santé, elles sont dans des exploitations de taille réduite et se promènent dehors. 

Le projet s’inscrit également dans des objectifs de développement durable. En effet, les œufs ne sont pas jetés mais donnés à des populations qui en ont besoin.

Finalement, le financement du projet a permis de soutenir des personnes en précarité alimentaire avec un produit de qualité et des producteurs bio fragilisés par la crise de l’œuf. Par ailleurs, le projet est à l’origine de coopérations entre acheteurs d’œufs bio et producteurs.

Mettre en avant les producteurs locaux et l’agriculture raisonnée est aujourd’hui primordial. En particulier car une alimentation plus juste s’inscrit dans le respect de la santé humaine et animale, mais s’engage également dans le respect de l’environnement. C’est pourquoi la question de l’alimentation et de son empreinte écologique est un sujet important qui commence tout juste à prendre de l’ampleur.

 

Si l'envie te prend de rejoindre la discussion, viens nous dire hello sur Discord et sur nos groupes Facebook privés : Santé et Nutrition, Environnement, Cuisine et Éthique et bien-être animal.

Suis-nous

Retrouve-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter

Abonne-toi : 0% de spam et 100% de tendances !

 


Photo de couverture : Olya Kobruseva depuis Pexels

 

Sources :

  • Soutenons le bio local. (2021). Ulule. https://fr.ulule.com/soutenons-le-bio-local/
  • Baisse des ventes d’œufs bio : des agriculteurs contraints de brader une partie de leur production. (2021, 20 octobre). LCI. https://www.lci.fr/conso/video-baisse-des-ventes-d-oeufs-bio-des-agriculteurs-contraints-de-brader-une-partie-de-leur-production-2199455.html
  • Niang, K. (2020, 14 décembre). Précarité en Seine-Saint-Denis : des chiffres et des maux. Bondy Blog. https://www.bondyblog.fr/societe/precarite-en-seine-saint-denis-des-chiffres-et-des-maux/
Cet article t'a plu ? Parles-en autour de toi !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.